Bougie d'allumage

Aller en bas

Bougie d'allumage

Message  forgues le Mar 22 Avr - 2:02

La bougie d'allumage est un élément des Moteur à allumage commandé. C'est le dispositif qui provoque l'inflammation du mélange gazeux. Elle tire, bien évidemment, son nom du système d'allumage des anciens moteurs, où une mèche incandescente provoquait la combustion du mélange, rappelant la bougie d'éclairage.

Fonctionnement
Une éléctrode en action
Une éléctrode en action

La bougie d'allumage est un élément du système d'allumage du moteur à explosion à allumage commandé.

Elle est le vecteur de l'arc électrique, qui se produit grâce a la forte tension fournie par la bobine, au moment où le système de rupteurs (vis platinées ou système électronique) le commande, permettant la combustion du mélange gazeux, qui libère ainsi l'énergie.

La tension qui est nécessaire pour déclencher l'arc électrique est de l'ordre de 10 kV pour un taux de compression voisin de 10. À la pression atmosphérique, cette tension de claquage serait 10 fois plus faible.

Elle se caractérise par des températures de fonctionnement allant de (700 à 1 000°C).

Constitution

La bougie est constituée d'une électrode centrale, isolée par de la porcelaine, susceptible d'amorcer un arc avec une électrode de masse.

La longueur de l'isolant détermine la température de fonctionnement de la bougie.

La bougie est, habituellement, alimentée en électricité par une bobine.

Nombre

Habituellement, il y a une bougie par cylindre. Cependant, afin d'optimiser la combustion, certains moteurs sont munis de deux bougies par cylindre (Twin Spark, double allumage chez Alfa Romeo).


cartement des électrodes

L'écartement des électrodes est fixé par le constructeur du moteur en fonction du taux de compression, du carburant utilisé, de la puissance de la bobine d'allumage, et, pour finir, de l'énergie escomptée. L'écartement est généralement fixé entre 5 et 9 dixièmes de millimètre.

Pannes

* Le perlage dû à une "perle" de calamine ou de carbone, qui met en court-circuit les électrodes. Il suffit de nettoyer les électrodes pour remettre la bougie en état. Le perlage est plus fréquent sur les moteurs deux-temps, la cause est les résidus imbrulés de l'huile contenue dans le carburant.
* L'usure des électrode, qui entraîne un déréglage de l'allumage et donc de la combustion.
* L'encrassement, dû généralement à une mauvaise combustion.
* Isolant en porcelaine cassé.
* Mauvais serrage entraînant un mauvais réglage et une perte de compression.


avatar
forgues
Top Road racer
Top Road racer

Messages : 274
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 30
Localisation : Saint-Camille

Voir le profil de l'utilisateur http://forgues.monchar.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum